Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blytch

Besoin de booking, chronique, communication, interview, management ou autre ? Que vous soyez un(e) artiste (cinéma, illustration, jeu vidéo, littérature, musique, théâtre... )/association/boutique/club/entreprise/évènement/marque/média/modèle/organisme divers/particulier/site web/sportif(ve) ou autre: blytch@rocketmail.com

Ahmed Malek - Musique Originale De Films

Publié le 13 Mai 2016 par Blytch in Critiques, Musique

Ahmed Malek est un compositeur algérien disparu en 2008 et que Jannis Stüerz du label Jakarta Records a découvert quatre ans plus tard. Ce dernier a par la suite décidé de rééditer un album de l'artiste et le long parcours afin d'y arriver fut finalement raccourci par plusieurs chanceux hasards, permettant à "Musique Originale De Films" d'arriver désormais dans les bacs.

Ahmed Malek - Musique Originale De Films

On entre de manière très posée dans ce disque au travers du délicat "Omar Gatlatou", ce qui tranche littéralement avec "Tikjda", un titre au rythme déjà plus prononcé, mais qui surtout fait rejaillir des sonorités spatiales dans sa première partie le rendant totalement différent des autres. Enfin on peut difficilement dire que des morceaux se ressemblent au sein de ce CD, tant ceux sélectionnés possèdent véritablement de grandes disparités entre eux, ce qui n'est pas pour nous déplaire, cela apportant constamment de la fraîcheur et démontrant toute la diversité d'Ahmed Malek.
Ceci fonctionne même lorsque les noms sont identiques et où l'un doit se voir affublé d'un numéro afin de pouvoir les différencier. Ca c'est sur le papier, car en réalité le très enlevé "La Ville" et le jazzy funk "La Ville Part 2" ne se ressemblent en rien si l'on puis dire, bien qu'ils restent tous les deux plus ou moins festifs.

S'en suit non pas un calme ambiant, il ne faut pas exagérer, mais cependant on laisse le tempo retomber sur les titres qui prennent le relai. Puis surgit "La Silence des Cendres", une piste quasiment dansante, mais parmi laquelle on décèle néanmoins une identité mélancolique plus ou moins caché. On ressent vraiment une double face chez celle-ci, nous laissant nous interroger sur la situation à adopter et donc la façon de l'appréhender.
Ce n'est certainement pas un hasard si l'on ressent un côté ensoleillé tout au long de "La Côte", un petit air festif estival à l'heure du coucher du soleil. Un immense grand écart se faisant entre lui et le langoureux "Bolero", don l'atmosphère très cossue s'avère être un nouvel apport à ce disque, tant on ne s'était jusqu'ici pas encore approché d'un tel genre.
La version alternative que propose "Omar Gatlatou" en guise de conclusion s'avère très douce et nous laisse ainsi sur une note apaisante.

Ahmed Malek est sans aucun doute l'une des découvertes de l'année pour ma part, tant "Musique Originale De Films" propose une variété et une qualité nous transportant au sein de multiples univers, que l'on se pense projeté dans un film ou dans un autre monde.

Blytch (Facebook/Twitter)

Ahmed Malek album Musique Originale De Films
20/05/16 Habibi Funk/Jakarta Records

Bandcamp

Commenter cet article