Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blytch

Besoin de booking, chronique, communication, interview, management ou autre ? Que vous soyez un(e) artiste (cinéma, illustration, jeu vidéo, littérature, musique, théâtre... )/association/boutique/club/entreprise/évènement/marque/média/modèle/organisme divers/particulier/site web/sportif(ve) ou autre: blytch@rocketmail.com

Fadoul - Al Zman Saib

Publié le 24 Mai 2016 par Blytch in Musique, Critiques

Au même titre qu'avec Ahmed Malek, l'histoire de cet "Al Zman Saib" par Fadoul possède un sacré chemin et je vous encourage à la lire. Vous la trouverez aisément en vous rendant sur son Bandcamp, en attendant place à la musique.

Fadoul - Al Zman Saib

L'entrée vers "Sid Redad" est si percutante que l'on en reste secoué pendant un bon petit bout de temps. Tout est si puissant émotionnellement parlant : la voix, l'interprétation, la musique et l'ambiance. Ce tout étant constitué d'un funk aux paroles en arabe saisissantes et prenantes. Au même titre que pour n'importe quel dialecte au sein d'une chanson, ne pas le comprendre n'entravera en rien vos divers ressentis. La performance vocale de Fadoul, je venais d'écrire James Brown lapsus révélateur, est juste fantastique tant elle nous prend aux tripes. Ce premier morceau possède également une identité punk indéniable tant il envoie tout valser.

Cette dernière ne se retrouve pas immédiatement par la suite, car heureusement Fadoul et les musiciens présents savent continuellement proposer de l'originalité. Avec "Maktoub" par exemple, on a droit à une première partie d'environ 1.30 minute teintée des mille et une nuits. Sur "La Tiq Tiq Latiq" c'est tout un tas de, pas si petites, choses qui ressortira. Tout d'abord une batterie explosive, connaissant au cours de cette piste certainement son meilleur champ d'expression sur "Al Zman Saib" et pourtant elle est remarquable aussi tout au long des autres. On retrouve également ce passage parlé environ 1.30 minute avant la fin, je sais ça fait beaucoup de 1.30, à croire que cela a été conçu exprès pour ma chronique. Son côté punk arrive lui à nouveau à s'y déployer et l'on a quasiment l'impression qu'il n'attendait que cela. Ce qui sera d'ailleurs confirmé via la conclusion de "Kalam Al Nass", laissant exploser tout ce qu'il a en lui.

Fadoul et son "Al Zman Saib" s'avèrent encore une bien jolie découverte, ayant réussi à nous parvenir grâce à Habibi Funk et Jakarta Records, qui une nouvelle fois n'ont pas choisi la facilité, mais plutôt la qualité.

Blytch (Facebook/Twitter)

Fadoul album Al Zman Saib
18/12/15 Habibi Funk/Jakarta Records

Bandcamp

Commenter cet article