Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blytch

Besoin de booking, chronique, communication, interview, management ou autre ? Que vous soyez un(e) artiste (cinéma, illustration, jeu vidéo, littérature, musique, théâtre... )/association/boutique/club/entreprise/évènement/marque/média/modèle/organisme divers/particulier/site web/sportif(ve) ou autre: blytch@rocketmail.com

Telegram

Publié le 24 Octobre 2016 par Blytch in Critiques, Musique

S'il ne faut pas se fier à la composition d'un groupe pour affirmer qu'il est bon, seule la musique compte, on sait qu'en revanche entendre certains noms donnera envie à plus de monde de se pencher dessus. TELEGRAM qui bien qu'il n'en est qu'à son premier album, peut ainsi afficher son attirant line-up avec Chloé Legrand de LA CAFETERA ROJA, Laurent Kebous & Vincent Serrano officiant tous les 2 chez LES HURLEMENTS D'LEO, ainsi que Julien Perrugini de DAMAGE CASE.

Telegram

Le départ de ce disque se fait d'une manière assez dansante avec "Houmama", restant néanmoins à la fois mélancolique. On l'imagine aisément jouée au coin du feu, avec quelques tapotements de mains lors des "Houmama" lancés au cours des refrains, ceci tout en se mouvant tout autour du feu de joie & des dialogues auxquels Aurelia Campione de LA CAFETERA ROJA est venue se joindre. Mais le calme se fait également bien présent avec "Le silence". De là à affirmer que tout y est dit en silence justement, il n'y a qu'un pas bien trop facile à franchir pour que l'on s'y risque.

"L'addiction" porte bien son nom, tant son ambiance teintée d'Ouest Lointain s'avère accrocheuse. On y ressent aisément le côté festif d'un concert rock/country/folk dans le seul bar à 200 kilomètres à la ronde, où cela fleure bon le désert, les cactus & la caravane de JOHNNY MONTREUIL. On se rend facilement compte que toute la région est là pour s'amuser, y compris les bikers qui ne seraient pas portés sur TELEGRAM. Ils savent que c'est le lieu où se trouver à cet instant T. Si de grands artistes sont invités tout au long du CD, d'autres sont présents par la refonte de leurs titres. C'est le cas de LEONARD COHEN & son "I'm your man", revisité bien sûr par la formation, mais également par Twan de LA CAFETERA ROJA par le biais d'un slam en allemand & cela nous plait que les langues se mêlent.

S'il nous fait part des difficultés quotidiennes, le groupe n'en est pas pour autant un déserteur en nous proposant "L'enclume des jours". MELISMELL y déposant son grain de voix si prenant, au même titre que celui avec lequel MANO SOLO continue de nous porter à chaque écoute de ses oeuvres. On fait tout exploser suite à ce titre bouleversant, en virant à 180 degrés vers du punk rock explosif, sur lequel vient se greffer ARNO FUTUR.
La déjà plus connue des chansons de TELEGRAM est bien sûr "Tainted love" mais, vous vous en doutez, elle n'a pas été reprise à la façon de quelqu'un l'ayant interprétée auparavant. On retrouve donc une version véritablement digérée & appropriée, le seul moyen de réaliser une reprise de qualité. Ceci valant tout autant pour "Overseas Telegram" de SERGE GAINSBOURG, précédée non pas par une cover, mais par l'interprétation du texte d'un autre invité : ERWAN WALLACE. Du guest toujours du guest, mais de qualité. Puisque s'il ne suffit pas d'annoncer la présence de l'excellent NAPO ROMERO, on notera aussi l'intervention de Nico, connu également pour LES HURLEMENTS D'LEO, à croire qu'il y a du piston dites donc.

Bien qu'il s'agisse d'un premier long effort pour TELEGRAM, l'expérience & la diversité de ses membres ont su être amalgamé comme il le fallait : ne se donner aucune limite ! Les nombreux invités contribuent à cela, eux-mêmes provenant d'univers multiples. Du grand dès à présent & l'on espère donc que le combo ne s'arrêtera pas là, concerts mis à part.

Blytch (Facebook/Twitter)

Telegram album (sans titre)
23/09/16 Cristal Production

Twitter
Facebook
Soundcloud
Site

Commenter cet article