Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blytch

Besoin de booking, chronique, communication, interview, management ou autre ? Que vous soyez un(e) artiste (cinéma, illustration, jeu vidéo, littérature, musique, théâtre... )/association/boutique/club/entreprise/évènement/marque/média/modèle/organisme divers/particulier/site web/sportif(ve) ou autre: blytch@rocketmail.com

Tankrust - The Fast of Solace

Publié le 14 Août 2016 par Blytch in Musique, Critiques

Présent depuis un bon bout de temps, plus précisément 2006, TANKRUST propose avec "The Fast of Solace" l'un de ses rares CD, à voir donc si celui-ci saura nous mettre plus qu'une tapette après avoir tiré sa barbichette.

Tankrust - The Fast of Solace
Il n'y a pas à tortiller pendant 44 ans, le groupe possède assurément comme objectif de nous en mettre plein la face et aussi plein les oreilles évidemment. "DMZ" ne perd pas de temps afin de nous le prouver, mais pense également à varier les plaisirs. Il en sera d'ailleurs de même du début à la fin du disque, puisque Tankrust a décidé de former une alchimie entre sa puissance certaine au niveau de l'ambiance, chant hurlant constamment sa verve compris, avec toute la technique du mélodique apportée par l'identité trash métal de "The Fast of Solace".
 
On évoquait le chant, mais parfois celui-ci se transforme et décide de dégainer de multiples approches au cours d'un unique titre. L'un des plus marquants s'avérant sans aucun doute possible "Autonomy", où il balance ses growls, devient parfois plus incisif, se joue d'effets... Une des chansons que l'on retiendra le plus grâce à cette grande diversité. Elle n'en est pas pour autant la seule à en bénéficier, comme le prouve notamment celle arrivant juste après : "Improvisation 28". Pour quelle raison le 28 ? Nous ne le savons pas, peut-être s'agit-il d'une spéciale dédicace au département correspondant à ce nombre. La piste suivante quant à elle s'avère certainement la plus intéressante au niveau des mélodies, un point jamais omis pas Tankrust. Mais il possède aussi une forte habileté à créer des introductions marquantes et originales, ce qui se trouve être vérifiable titre après titre : "Grow Some Balls", 10.22" et "Cleaver", probablement les trois plus prenantes dans le domaine sur cet album.
Musclé, efficace, mais n'oubliant jamais la force des mélodies, Tankrust délivre au cours de "The Fast of Solace" un bon mélange comme on les apprécie, en y découvrant les nombreuses subtilités écoute après écoute.
 
Blytch (Facebook/Twitter)
 
Tankrust album The Fast of Solace
16/10/15 Almost Famous Records

Facebook
Site

Commenter cet article