Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blytch

Besoin de booking, chronique, communication, interview, management ou autre ? Que vous soyez un(e) artiste (cinéma, illustration, jeu vidéo, littérature, musique, théâtre... )/association/boutique/club/entreprise/évènement/marque/média/modèle/organisme divers/particulier/site web/sportif(ve) ou autre: blytch@rocketmail.com

Republic of Rock'n Roll - Upside Down

Publié le 30 Octobre 2016 par Blytch in Musique, Critiques

Deuxième album pour Republic of Rock'n Roll, tombant à pic en vue d'un tas d'élections. Découvrons si cette république saura faire l'unanimité auprès des électrices/auditrices & électeurs/auditeurs avec Upside Down.

Republic of Rock'n Roll - Upside Down

Petit retour dans le temps, avec 2014, car à ce que l'on m'indique on a dépassé cette année dans certaines contrées. La chanson s'avère remuante, mais surtout constituée d'Upside, tandis que les Down seront plus présents durant Mystics Friends, délivrant tout de même quelques remontées via son refrain. Sing with me officiant dans la complexe difficulté qu'est la reprise d'une chanson culte, Republic of rock'n roll s'en tire plus que bien, en sachant se la réapproprier, ce qui se trouve être l'unique secret afin d'avoir une chance d'y réussir.

Suite au déjà surprenant Rocking boy, faisant dans l'énergique mais avec un ton que l'on n'aurait jusqu'alors point soupçonné chez le groupe en question, on débarque vers le très mélancolique Under moonlight. Republic of rock'n roll nous prouve ici qu'il peut s'établir aisément dans tous les courants du rock'n roll justement, y compris les plus mélodieux, les plus calmes & les plus gorgés en émotions, puis passer d'un coup à une sacrée déflagration ! On le remarque facilement en transitant du mystérieux The guy in red, au tantôt calme, tantôt dévastateur You're a liar.

Le rythme ne faiblit à aucun moment & l'on passe d'un univers à un autre en une fraction de seconde. De l'hyper punchy French bashing, au mi-glam, mi-hip-hop des années 80 You got it on voyage entre les galaxies & ceci parfois comme jamais. & quand on parle de voyages & d'univers, que dire de Cyber killer Veggies can kill ? C'est désormais au sein de l'espace inter-sidéral que nous allons évoluer, la formation ne se fixant vraiment aucune limite. Cela perdure avec la douceur d'Only brave men, dont l'introduction nous offrira même une teneur épique. On a d'ailleurs souvent droit à des débuts très marquants pour les pistes de cet Upside down. Les 3 derniers morceaux collent bien à ce titre d'ailleurs, en nous faisant grimper avec l'antépénultième, descendre via l'avant-dernière & remonter vivement avec l'ultime.

Du rock à toutes les sauces, voici ce que sert Republic of Rock'n Roll tout au long d'Upside Down, de quoi convaincre un peu tout le monde &, on l'espère, faire découvrir à certain(e)s non adeptes d'un style en particulier quelque chose qui peut-être leur plaira en fin de compte. Ceci grâce à d'autres genres présents ici également & les attirant immédiatement.

Blytch (Facebook et Twitter)
 

Republic of Rock'n Roll album Upside Down
25/11/16 M & O Music

2014
Mystics friends
Sing with me
Rocking boy
Under moonlight
The guy in red
You're a liar
French bashing feat Louis Bertignac
You got it
Cyber killer Veggies can kill feat Norbert Krief
Only brave men
Blue diamond road
Golden palace acoustic version
Don't want to die

Facebook

Commenter cet article