Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blytch

Besoin de booking, chronique, communication, interview, management ou autre ? Que vous soyez un(e) artiste (cinéma, illustration, jeu vidéo, littérature, musique, théâtre... )/association/boutique/club/entreprise/évènement/marque/média/modèle/organisme divers/particulier/site web/sportif(ve) ou autre: blytch@rocketmail.com

Hildebrandt - Les Animals

Publié le 7 Octobre 2016 par Blytch in Musique, Critiques

Pour son premier album solo, HILDEBRANDT a choisi un titre fort, "Les Animals", me renvoyant évidemment au disque d'un artiste référence pour ma propre personne : MANO SOLO. Il est donc peu de dire que je ne peux qu'espérer que ce nom ne sera pas entaché par une faiblesse musicale, de nombreuses personnes pouvant vite mélanger à partir du moment où deux CD s'appellent pareil. Oui, c'est triste.

Hildebrandt - Les Animals

Vous aviez peut-être déjà connu l'homme au sein du groupe COUP D'MARRON ou encore lors de la sortie de son EP en 2013, où "J’ai plein de pas" faisait déjà son apparition. Il revient en guise de lancement d'album (enfin le lien entre EP & album est plus complexe que cela, mais on va se concentrer sur la chronique) & l'on comprend aisément pour quelle raison. Sa puissance attractive est évidente & saura justement vous faire écouler les pas sur la piste de danse ou bien n'importe où vous pourrez vous trouver. Très entrainant, ce morceau délivre une saveur pop électro sachant rassembler.

Parfois plus ombragé, "Les ondes", parfois plus léger, "Un peu lasse", l'univers dépeint n'en possède pas moins toujours cette touche rythmée très attirante. Cependant, HILDEBRANDT s'avère loin de n'être ici que pour nous faire nous démêler les pieds. On le ressent davantage encore au cours de "Gracias", ainsi que de "C’est jamais loin". Deux chansons épurées, permettant aux vocaux de saisir l'attention de celles & ceux qui se seraient laissés prendre seulement au jeu de la musique.

Par la suite, ce seront même plus les clappements de mains qui surgiront en lieu & place des pas. "Coup d’caillou" & "Tu dévoiles" les lâchant, offrant par ce biais un dynamisme non feint, particulièrement sur la deuxième de ce duo de pistes. Dans l'éventualité où vous penseriez désormais qu'HILDEBRANDT délivre un monde très pêchu, il saura faire jouer les contrastes avec les apparitions de "L’essentiel à t’apprendre" & "A quoi tu France", continuant à insuffler de la profondeur à ce "Les Animals" jusqu'à son terme.

Oscillant entre énergie pop aux teintes électros &,atmosphères plus renfermées, HILDEBRANDT ne se fixe aucune limite avec "Les Animals". Son univers est vaste, léger & torturé à la fois, soit très complexe dans le fond, alors qu'il ne sera pas difficile de se jeter dedans.

Blytch (Facebook/Twitter)

Hildbrandt album Les Animals
30/9/16 AT(h)OME

Facebook

 

Twitter
YouTube
Site

 

Commenter cet article