Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blytch

Besoin de booking, chronique, communication, interview, management ou autre ? Que vous soyez un(e) artiste (cinéma, illustration, jeu vidéo, littérature, musique, théâtre... )/association/boutique/club/entreprise/évènement/marque/média/modèle/organisme divers/particulier/site web/sportif(ve) ou autre: blytch@rocketmail.com

Danakil – La Rue Raisonne

Publié le 20 Octobre 2016 par Blytch in Musique, Critiques

Entre ses albums en studio, lives & DUB, Danakil arrive désormais tout près de la dizaine. Concernant ceux "classiques", La Rue Raisonne est donc le 5e, ce qui pour un collectif ne s'interdisant déjà rien, doit permettre de continuer d'aller encore plus loin, même si l'on en connait beaucoup d'autres s'endormant eux car se croyant installés.

Danakil – La Rue Raisonne

Clairement, cela ne semble pas être le cas de la formation dans ses thèmes, ceux-ci sachant immédiatement nous prendre aux tripes avec les vrais sujets de la vie, sans fermer les yeux. Ce qui malheureusement est le cas de la majorité de la population, plus encore en France où évidemment les chansons de La rue raisonne vont particulièrement raisonner justement. Il serait d'ailleurs de bon ton pour ses habitants, mais aussi pour n'importe qui dans le monde & au-delà de prendre conscience de la réalité en écoutant Echo Système. Sans cela, il faudra rapidement songer à justement quitter cette planète & encore, si les autres n'ont pas déjà servi de décharge à la Terre.

On évoquait l'Hexagone & justement 32 Mars, symbolisant le mouvement Nuit Debout, & Paris la Nuit, sur lequel est convié le chanteur Patrice, sont 2 titres lui faisant directement référence. L'engagement de Danakil ne faiblit pas & c'est ce que l'on désire, en espérant qu'il secouera un maximum de gens. Peut-être bien qu'une partie présente lors de son concert Place de la République s'est réveillée humainement ce jour-là & l'on espère que la version enregistrée en fera au moins tout autant.

Si la télévision peut apporter des bonnes choses, il faut bien avouer que c'est comme pour la musique : la majorité préfère choisir la facilité en s'abrutissant & en zappant tout ce qui pourrait leur apporter intérieurement, voire pire : les faire réfléchir. Mediatox s'y engouffre avec son refrain "Allons enfants de la télé [...] contre nous de la propagande" par Natty Jean, tandis que Balik nous surprend avec son chant hip-hop lors des couplets. Dis-Leur possède également de quoi vous rendre compte de l'endoctrinement perpétuel que l'on tente de nous faire subir & qui malheureusement fonctionne sur la plupart.

Pars & Il en restera quelque chose touchent à l'intime pour moi, même si la 2e peut avoir une portée plus large selon les actes concernés. Soit ce qu'il y a de plus dévastateur. Les assez posés Lumière de la Mémoire & J'attends le jour accentuent cette sensation personnelle, bien que naviguant dans des milieux différents. Entre la nostalgie que l'on ressent dès son plus jeune âge pour la première des 2 pistes, puisque même à 4 ans on se rappelle de sa 3e année comme quoi c'était mieux avant. Quant à la deuxième, il s'agit du message d'un père à son fils.

Véritable bouquet final pour ce disque avec le regroupement d'une masse d'artistes rejoignant les chanteurs de Danakil que sont Natty Jean & Balik au cours de World of Reggae Music. On retrouve donc Yaniss Odua, Anthony B, Volodia, Josh (The Skints), Nattali Rize, Brahim & U-Roy, ainsi qu'une autre. En l'occurrence, & j'espère que les autres ne m'en voudront point, il s'agit de ma chouchoute Flavia Coelho. Rien que de savoir cela suscite un intérêt indéniable & risque bien de justifier l'achat sans même avoir besoin d'écouter une seule seconde de l'album au préalable.

Entre engagement pour le plus grand nombre de manière directe & phases intimistes, devant également toucher tout le monde, Danakil arrive avec La Rue Raisonne à créer une alchimie tant dans les textes, que dans les sons. De quoi nous porter dans des sphères variées, mais néanmoins toutes aussi prenantes.

Blytch (Facebook/Twitter)

Danakil album La Rue Raisonne
07/10/16 Baco Records

Twitter
Facebook
YouTube
Instagram

Commenter cet article