Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blytch

Besoin de booking, chronique, communication, interview, management ou autre ? Que vous soyez un(e) artiste (cinéma, illustration, jeu vidéo, littérature, musique, théâtre... )/association/boutique/club/entreprise/évènement/marque/média/modèle/organisme divers/particulier/site web/sportif(ve) ou autre: blytch@rocketmail.com

Brain Damage meets Harrison Stafford - Liberation Time

Publié le 7 Septembre 2017 par Blytch in Critiques, Musique

Sans vous faire un topo sur les carrières respectives de Brain Damage & Harrison Stafford, voici de prime abord le genre de travail en commun dont on a plaisir à voir qu'il existe, tant de personnes pensant qu'il faut rester dans sa case avec des gens similaires physiquement, dans les goûts artistiques & autres... Alors qu'en réalité nous sommes toutes & tous identiques : des êtres vivants paré(e)s à se lancer dans "Liberation Time" !

Brain Damage meets Harrison Stafford - Liberation Time

On ressent dès la piste de lancement une véritable ambiance festive, sans non plus être excessive mais elle est là. On se lâche, on se libère on a envie de dire. Étant donné qu'elle s'appelle elle aussi "Liberation Time", on peut affirmer que le titre est finement choisi. De par cette rencontre, on s'imagine déjà la possibilité de nombreux courants venant se mêler afin d'en ressortir toujours plus d'originalité. Et justement, c'est le cas, sans même forcer, car ces mix apportant énormément se ressentent déjà à partir de choses pouvant pourtant sembler comme petites. Les divers effets entendus au cours de "Stand By Me", parfois influant directement le chant, font partie de ce qui marque cet esprit de diversité. En sus de ce qui rend ce titre féérique, entre l'interlude sachant grandement surprendre "Harrison Hello" & le doux "Baby". Le tout avant de repartir dans des atmosphères plus entrainantes, nous menant vers une conclusion plus posée.

Mélangeant les genres sans aucune hésitation, Brain Damage & Harrison Stafford ouvrent en grand les cages souvent fermées à double-tour de l'art avec "Liberation Time". Une échappée bienfaisante.
 
Blytch (Facebook/Twitter)
 

Brain Damage meets Harrison Stafford album Liberation Time
20/10/17 Jarring Effects

Twitter Harrison Stafford
Twitter Brain Damage
Facebook Brain Damage
Facebook Harrison Stafford
Site Harrison Stafford
Site Brain Damage

Commenter cet article